Vous êtes ici : Accueil > Textes de référence > L’épreuve orale de contrôle
Publié : 4 juin 2015
Format PDF Enregistrer au format PDF

L’épreuve orale de contrôle

Une épreuve de contrôle est instaurée par le décret n° 2009-145 du 10 février 2009 relatif au baccalauréat professionnel à compter de la session 2009. Aux termes de ce décret, peuvent se présenter à cette épreuve les candidats qui auront obtenu, à l’issue des épreuves obligatoires et, le cas échéant, de l’épreuve facultative, une moyenne générale égale ou supérieure à 8 et inférieure à 10 sur 20 et une note au moins égale à 10 sur Une épreuve de contrôle est instaurée par le décret n° 2009-145 du 10 février 2009 relatif au baccalauréat professionnel à compter de la session 2009. Aux termes de ce décret, peuvent se présenter à cette épreuve les candidats qui auront obtenu, à l’issue des épreuves obligatoires et, le cas échéant, de l’épreuve facultative, une moyenne générale égale ou supérieure à 8 et inférieure à 10 sur 20 et une note au moins égale à 10 sur 20 à l’épreuve qui évalue la pratique professionnelle.20 à l’épreuve qui évalue la pratique professionnelle.

Voir la note de service n° 2009-029 du 18-2-2009 et la note ministérielle du 28 mai 2009.

Ci-dessous, vous trouverez des documents présentant la grille d’évaluation de cette épreuve en maths-sciences ainsi que la trame des sujets .